N

EQUIPEME(n)TS

(n)A

Visuel : Vue du (n)A-nomadic atelier avec sa structure pare-soleil, workshop “Pollution des sols” organisé avec PiNG, 25 juin 2018, site des maraîchers des Couëts (44).

Le (n)A, nomadic Atelier est une structure légère autonome équipée de différents modules d’expérimentation pour des pratiques de paysage qui associent différents temps : moment de recherche et création, partage avec le public (temps de présentation et workshops).

Visuels : Croquis du système de chauffage solaire du (n)A, résidence “Process YOUPI” Station services, Rezé 2017 /vue en coupe du (n)A.

Le (n)A créé du lien et de l’interaction, favorise l’activation de différentes recherches artistiques partagées et combinées. Le (n)A est un atelier nomade fabriqué dans une ancienne remorque de chantier de travaux publics, une unité mobile autonome destinée à des courts séjours de travail. Espace de rangement pour petit outillage, matériel multi-médias, électronique/numérique, documentation et matériaux divers, biblliothèque, il peut servir plus ponctuellement de support (camp de base) pour des présentations et des ateliers publics ( workshops avec des partenaires) organisés en extérieur.

L’atelier comporte les commodités de base et principalement des rangements et espaces de travail modulables (tables, établis…), multitudes de boîtes repertoriées. Le (n)A est économe en énergie, il est capable d’offrir le confort nécessaire à un travail d’écriture, de conception et de réalisation. Il est implanté temporairement sur des espaces vacants (interstices au sein de programmes d’urbanismes, vides urbains ou ruraux) et explore l’alliance entre le nomadisme, les mutations sociales, culturelles et écologiques des villes et campagnes.

Espace de recherche, de pratique et de création artistique, c’est également un équipement d’interaction, d’échange et d’expérimentation avec le contexte et les paysages où il est implanté temporairement.

Le (n)A est reconverti en atelier à Saint-Nazaire, Rezé et Nantes grâce aux conseils de l’agence Adhoc architecture, l’atelier du wouab et autres ressources locales (ex : Station Services pour des matériaux recyclés).

L’aménagement du (n)A suit un principe constructif évolutif basé sur le ré-emploi de matériaux et sur l’auto-construction (démarche open source), de façon à s’adapter facilement aux différents usages (lieu de travail, de diffusion, de documentation et de vie…) ainsi qu’aux divers lieux d’accueil.

Le programme du (n)A répond à plusieurs objectifs :

Répondre au manque patent d’ateliers d’artistes (sur le département) en inventant des alternatives.

Proposer une initiative concrète et pragmatique de développement d’ateliers d’artistes en auto-construction partielle, légers et nomades.

Imaginer comment ce qui paraît isolé (l’atelier d’un ou d’une artiste) devient un espace connectable et circulant sur un territoire, et permet ainsi de créer d’autres réseaux de connexion et de circulation dans l’espace social.

Ouvrir pour la communauté artistique un programme prospectif, qui lui permet de se connecter avec une politique locale concernant les espaces « entre-deux » (entre arrêt d’une activité et nouveau projet immobilier), ainsi des terrains délaissés ou laissés vacants avant un montage immobilier peuvent servir d’accueil à un atelier modulaire et mobile.

Générer des rencontres entre activités qui se cotoient : pratiques artistique, agricole, paysagère, etc.

Le premier site d’implantation du (n)A est un lieu de production agricole, maraîchage biologique de 6 hectares des 2 feuilles https://www.lesdeuxfeuilles.fr/ et de l’Escarbote https://www.facebook.com/escarbote. Le (n)A s’augmente d’un auvent en structure légère et d’une serre recyclée, nouvel espace de rencontres et workshops associé au permaculteur David Lemoine, lui aussi en pleine expérimentation https://insee.me/u/permavidda?next=1776108217219240681_6858119535.

CARAVA(n)LAB

Une caravane pliante modèle Rapido s’insère dans les paysages et espaces d’exposition comme studio éphémère repliable.

LE VA(N)

Le va(n) est un cargo van de location aménagé en lieu de vie transportable à partir de cartons récupérés. Loué en Californie pendant un moins, le van s’est aménagé en une petite journée : matelas trouvé, cartons propres donnés par un magasin de sport, réchaud et nécessaires pour cuisine et salle-de-bain achetés au marché, surfs suspendus au plafond ; maison mobile sur mesure pour le projet Vaca(n)ces. Le van s’est replié dans une Golden box (excepté le matelas), sous le Golden Bridge de San Fransisco, avant d’être restitué vide à l’entreprise de location. Un grand père rencontré près de son bâteau, nous a offert de stocker la gloden box dans son garage pendant un an…

Le sudio mobile s’est redéployé le 4 août 2018 pour un mois de résidence entre Bolinas et Pont Reyes (Nord San Fransisco). Le van est resté à Gospel Flat Farm, site agricole de Micky Murch, artiste-maraîcher. A notre départ, le commissaire d’exposition Perry Shimon se retrouve dépositaire de la Blue box (Golden box version 2!) ainsi que d’un matelas neuf avec un contrat de session d’oeuvre.

Visuel : van aménagé en carton, skotch blanc, tiges de baguettes chinoises, scratch et ficelles pour éléments de la salle de bain, cuisine et suspension des surfs…

Visuel : Golde(n) box déployée dans le van, 2017.

MODULES SNHACK

Modules techniques réalisés en collabration avec Jef Rolez (méta artiste anartiste).

Visuel : Vue d’une capsule de captation sonore pour chants d’oiseaux des montagnes, type Lagopède et Tétras

Visuel : Module audio pour installation interactive en extérieur, carte audio 8 voix, cubiboard et amplificateurs

CA(nn)ES SONORES

Visuel : Module audio pour balades publiques en extérieur, diffusion sonore en wifi.

Visuel : matériel de prise de son.

MOTO ZO(n)E